L’étang bleu au Japon, la nature à l’état pur

Quelques fois, la main de l’homme peut se rapprocher des inspirations divines. En tout cas, c’est ce que je me suis dit lorsque j’ai découvert en photo l’étang bleu au Japon. Il est d’une beauté qui force le respect bien qu’il soit un étang construit pour empêcher une érosion volcanique.

Un des deux étangs du Mont Tokachi

L’étang se trouve sur un des versants du mont Tokachi. Il accompagne la rive gauche de la rivière Bieigawa dans la région d’Hokkaido. Il se trouve aussi très proche des sources d’eau chaude de Platinum étant donné que la région est connue pour être une région volcanique.

Une œuvre humaine

L’étang bleu a été en fait construit pour protéger les villes de la région contre d’éventuelles coulées de boue. Une forte probabilité d’une telle éventualité est en effet crainte dans la zone du fait de la proximité du volcan du mont Tokachi.

Un environnement enchanteur

Environnement enchanteur est le seul mot qui me vient à l’esprit si je devais décrire l’endroit. Pour une fois, la main de l’homme a fait des merveilles. Les arbres à souches qui dépassent de la surface de l’eau. Cette dernière qui est d’un bleu féérique qu’importe la saison, ou encore la quiétude naturelle qui règne dans la région, sont autant de paysages magiques qui enchantent l’étang.

Une couleur bleue aux milles explications

Bien que l’étang ait été créé par l’homme, ce dernier ne saurait encore expliquer pourquoi l’étang a cette couleur bleue étincelante, qui change de tons à chaque angle de regard. Les scientifiques attribueraient cette couleur à l’hydroxyde d’aluminium qui se trouverait dans l’eau et qui filtrerait certaines longueurs d’onde. Quand d’autres personnes y voient plutôt une explication plus spirituelle.

Une autre attraction de la région

La ville de Biei, qui se trouvait à quelques kilomètres de la région, a toujours été l’attraction majeure de la région. Elle possède des vestiges architecturaux pittoresques qui faisaient la fierté d’Hokkaido. Cependant, depuis quelque temps l’étang bleu commence aussi à prendre de la place dans le cœur des touristes. Cette nature à l’état pur est pour certain l’essence même de la façon de vivre à la japonaise. L’envie me presse de le découvrir de mes propres yeux !