Avant les vacances : 3 conseils pratiques pour la révision de votre voiture

Vous avez prévu de partir en voyage avec votre propre véhicule ? Rien de mieux en effet pour découvrir profondément un pays. Oui mais voilà : comment être sûr de la fiabilité de votre voiture une fois sur place ? Avez-vous pris soin de réaliser régulièrement une révision approfondie ? Puisqu’il n’est pas toujours facile de savoir quand ni comment s’y prendre, nous avons dressé pour vous une liste de conseils pratiques. A vos stylos !

1 – Fiez-vous au carnet d’entretien de votre voiture

Vous aurez beau noter sur un post-il la date de la prochaine révision de vos pneus, il vous sera difficile de la garder en tête sur le long terme. Pour être sûr de ne rien rater, fiez-vous plutôt au carnet d’entretien de votre voiture. Celui-ci détaille organe par organe les délais à respecter pour vous assurer du bon état de votre voiture. Glissez ce carnet dans a boîte à gants : de la sorte, vous l’aurez sous la main en cas de doute. Globalement, gardez à l’esprit qu’une révision s’effectuera tous les 15 000 km sur un véhicule essence, et 20 000 km si vous possédez un diesel.

2 – Sélectionnez habilement votre garagiste

Peu de particuliers ont aujourd’hui la chance de pouvoir se fier sur un garagiste de confiance et proposant un bon rapport qualité-prix. Au moment d’effectuer la révision de votre voiture, vous devrez donc prendre le temps de comparer les offres, voire même de vous renseigner sur les avis clients des garages que vous ciblez. Enfin, faites particulièrement attention au prix affiché des pièces détachées et de la main d’oeuvre, qui peuvent rapidement varier du quitte au double.

Si cette étape est parfois laborieuse, elle est essentielle et vous garantit une révision sans surprise.

3 – Choisissez le moment idéal

Si vous n’avez pas d’impératif quant à la révision de votre voiture, privilégiez un rendez-vous chez votre garagiste quelques semaines ou mois avant la réalisation de votre contrôle technique. De cette façon, vous êtes certain d’être averti avant coup d’un potentiel défaut. En le réparant assez tôt, vous évitez la fameuse contre-visite. Autant faire d’une pierre deux coups, vous ne trouvez pas ?

 

Gardez à l’esprit ces quelques conseils : ils vous permettront de conserver votre véhicule en bon état de marche et de limiter les frais. De quoi rouler l’esprit tranquille !