Séjour de rêve au pays des lémuriens

Madagascar est une destination de rêve pour les amoureux de la nature. La Grande Île est réputée pour la beauté de son paysage, l’unicité de sa nature, la richesse de son folklore et la bienveillance de sa population. Je vous relate en ces quelques lignes les endroits que j’ai pu apprécier lors de mon séjour à Mada.

Madagascar, à la découverte d’une nature immensément riche

Malgré son appellation « Île Rouge », Madagascar est un pays doté d’une biodiversité riche en spécimens. J’apprécie particulièrement l’Allée des Baobabs, route de terre ocre bordée par des majestueux arbres bouteilles plusieurs fois centenaires. Il y a aussi le Tsingy de Bemaraha, des montagnes de roches calcaires pointues et coupantes unique au monde. La Reine de l’Isalo qui est un paysage du sud malgache digne du Far West ; les plages réputées du nord au sud et d’est en ouest telles que Libanona, Ramena, les plages de Nosy Be ou encore Foulpointe. Madagascar est aussi une nature richissime, sont endémiques (uniques au monde) : 80 % de sa faune et flore, 52 % de ses oiseaux, 99 % de ses amphibiens 100 % de ses lémuriens. Avec un vol intérieur pas cher, j’ai pu découvrir les beautés de l’île en moins de 3 semaines.

Madagascar, terre d’accueil pour des touristes de différents horizons

Touriste VIP en quête d’un séjour de pêche mémorable, jeune couple à la recherche d’un endroit paradisiaque pour une lune de miel ou encore baroudeur qui a envie de plonger dans l’univers des Mikea (genre de bushmen ou d’aborigènes locaux), Madagascar satisfait tous les goûts. Hôtels de luxe installés au beau milieu d’une île privée, campings à la belle étoile, séjour d’aventure ou hébergement 100 % relax, aucune infrastructure d’hébergement ne manque dans la 3ème plus grande île du monde. Moi, j’ai toujours opté pour les bungalows à 1 m de plage.
Les voyageurs peuvent découvrir par route via la RN7 le deep south, s’envoler en avion vers l’Île au parfum (Nosy Be), ou voguer en catamaran privé le long de la côte de l’Île Sainte Marie. Les fins gourmets ne sont pas en reste avec les brochettes de zébus, les langoustes et les fruits de mer à gogo, les cocktails arrangés aux vieux rhums locaux. Un séjour que j’ai aimé et je referai très prochainement en famille.